Nos solutions auditives

Les solutions d’appareillage classique

Le choix de la forme de l’appareillage le mieux adapté à vos besoins est déterminé au cours d’un premier rendez-vous en fonction des caractéristiques physiques et physiologiques de votre oreille externe et de celles de votre perte auditive, mais également en fonction de vos attentes esthétiques et de vos capacités à faire des gestes minutieux.

Intra-auriculaireLes intra-auriculaires :

La coque fabriquée sur mesure contient toute l’électronique de l’appareil et est glissée entièrement dans le conduit auditif externe.

contours conventionnelsLes contours conventionnels :

Le boitier contenant toute l’électronique de l’appareil se pose sur le pavillon de l’oreille. Il est adapté avec un embout sur mesure, relié au boitier par un tube plastique transparent d’un diamètre d’environ 3mm. Une adaptation en tube fin dite "open" est possible pour les pertes d’audition légères.

micro-contoursLes micro-contours à écouteur déporté :

1ère partie de l’appareil : le micro-contour contenant la grande majorité de l’électronique se pose sur le pavillon de l’oreille.
2e partie de l’appareil : l’écouteur relié à la 1ère partie par un câble très fin est glissé dans le conduit auditif externe. Il peut être adapté soit avec un dôme en silicone souple soit avec un micro-embout fabriqué sur mesure.

intra-auriculaireL’intra-auriculaire à micro déporté :

1ère partie de l’appareil : la coque de forme standard contenant une grande partie de l’électronique de l’appareil est glissée dans le conduit auditif externe.
2e partie de l’appareil : le microphone relié par un câble fin à la 1ère partie est positionné sous l’ourlet de l’anthélix du pavillon.

intra-auriculaireL’intra-auriculaire en adaptation souple

La coque de forme standard ultra miniaturisée contient toute l’électronique de l’appareil; elle est complétée d’un dôme manchon clipsé en silicone souple qui apporte un grand confort physique.

Les solutions d’implants

(B.A.H.A.)L’implant à ancrage osseux (B.A.H.A.) :

Le boitier B.A.H.A. contenant le processeur externe de l’appareillage est clipsé sur un pilier d’attache ancré dans l’os à l’arrière du pavillon préalablement posé par un médecin ORL.

implant d’oreille moyenneL’implant d’oreille moyenne :

Le boitier contenant le processeur externe de l’appareillage est placé par aimantation à l’arrière du pavillon. La partie interne de l’appareillage est posée préalablement par un médecin ORL. Les deux parties sont reliées par un aimant sous cutané.

Les systèmes CROS/BICROS (en cas de surdité totale d’une oreille)

Appareillage classique (et compatible au système CROS) posé sur la bonne oreille, complété d’un accessoire (sous forme d’appareil auditif) adapté sur l’oreille morte. L’accessoire récupère les sons provenant de son côté et les transmet par une communication sans fil à l’appareil posé sur l’autre oreille.

Les branches auditives

Les branches à conduction osseuse :

Devenues très rares à l’heure actuelle du fait les avancées techniques chirurgicales, les profils auditifs nécessitant ce genre d’adaptation bénéficient désormais d’interventions chirurgicales. Les branches osseuses consistent à apposer un vibrateur sur l’os de la mastoïde derrière le pavillon afin de stimuler directement l’oreille interne. Elles contiennent l’intégralité de l’électronique de l’appareil et viennent se fixer sur la face des lunettes.

Les branches à conduction aérienne :

L’appareil auditif est contenu dans la partie arrière de la branche de lunettes. Pour ce faire il sera nécessaire d’adapter les lunettes avec ces branches ; ainsi les appareils auditifs et les lunettes ne feront plus qu’un ensemble solidaire.